Cavalcade de BLEURY

Site officiel

retour accueil

1992

LE DÉLUGE! Les spectateurs qui se sont déplacés ne restent pas. Le défilé cette année était sans doute le plus imposant de son histoire, 1 Km de long, c’est la gadoue, le pré est saccagé notamment à la sortie des manèges, et pour arranger le tout, la machine à fleurs ne fonctionne plus, le fournisseur a fait faillite, c’est la galère.

1993

Possibilité de transformer la machine, le Comité des Fêtes prend alors la décision d’acheter une nouvelle machine. Le Conseil Municipal prend les intérêts à sa charge, coût de l’emprunt 1 100 francs par mois sur 5 ans.

1994

Cette fois, c’est la canicule qui dissuade les spectateurs de se déplacer!.

1995

On remonte le moral des troupes et c’est reparti. Cette fois pluie en cours de matinée jusqu’à 14 heures, départ du défilé 15 heures. La réussite semble de dessiner mais voilà la venu d’un orage à la fin du défilé avec 2 heures de coupure d’électricité: plus d’animation, plus de spectateurs, bref la fête est finie……

1996

Si l’activité commerciale des fleurs en papier n’est pas à la hauteur de nos ambitions, l’activité location de chars se développe. En plus des sujets loués ici et là, l’idée de louer une prestation d’un défilé « clé en main » fait son chemin et à été concrétisé, cette année, au mois de mars. On peut dire que le millésime de la 68 ème cavalcade est à la hauteur, défilé magnifique, très en couleurs, très riche en quantité et en qualité, c’est l’avis  de plusieurs fidèles. Monsieur Jean Chaumard 1 er adjoint à la mairie d’Avallon a dit « c’est du travail de pro, bravo à toute l’équipe dont la compétence et le dévouement sont remarquable ». Le nombre des spectateurs cette année est nettement supérieur à 1995 mais une fois de plus, il a plu. Oh! Certes une pluie fine mais il a plu…. Sur cinq ans, un an de canicule et trois de pluie, c’est dur pour le moral et les finances….

1997

Qu’à cela ne tienne, c’est reparti. Cette année, nous avons reçu le prix national de l’art de la fête par la FNCOF (Fédération Nationale des Comités Officiels de Fête de France).Sur 83 dossiers examinés, 17 ont été gratifiés. Le Comité des Fêtes prend alors de décision de séparer la fête en deux, la place de Bleury pour les forains et un espace de fête au bord de la départementale 89 avec rotonde, stands… Pari gagné car le temps était de la partie et les spectateurs aussi nombreux, 1997 est aussi la fin du remboursement du second emprunt. Ouf!

2005

Achat d’un hangar d’une superficie de 500 m2 afin de stocker nos chars et matériels divers.

2006

Achat d’un terrain.

2007

Les invités d’honneur sont, cette année, Chris Anderson le « pape du madison en France » ainsi que le DJ international Pakito et Loreilie et son frère Keen’V.

2008

Lors de l’assemblée générale, passation des pouvoirs entre Monsieur Bernard FAUVERNIER (après 19 ans de présidence) et Messieurs Claude MARTIN, Philippe VOISIN élus comme co-président.

Monsieur Bernard FAUVERNIER reste président d’honneur et responsable de Bourgogne Corso.

2011

Nous fêtons cette année les 50 ans du Comité des Fêtes et nos rosières et miss en présence de Monsieur Jean-Marc BEGUIN Président National de la FNCOF.

2012

Achat d’une deuxième machine à fabriquer des fleurs.


Anciennes photos cliquez